NPA 86

Conseil municipal de Poitiers du 12 décembre 2011

mercredi 14 décembre 2011 par Maryse DESBOURDES

Interventions de Maryse Desbourdes, élue « Pour une Alternative à Gauche », liste citoyenne soutenue par le NPA et les Alternatifs.

"Les sièges étaient plutôt vides ce soir, pas d’élus verts qui boycottaient le Conseil, pas S. Braconnier (leader de l’UMP), pas P. Mahou (Modem) et pas mal d’absents.

Le début du conseil a été très agité. (cf compte rendu par la Presse locale)

M Huile (centriste) est intervenu sur l’abattage des arbres , M. Monange (majorité PS) a tenté de répondre en disant, en résumé, qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs (mais mieux dit) et que si l’on ne voulait pas que Poitiers devienne une ville musée, il fallait bien la modifier.

Alors là je suis intervenue pour sauver les arbres mais aussi le "gymnase Maillochon."

Vous pouvez ajouter un commentaire à cet article... Voir en bas de page. (désolé, c’est fermé)...










 Plus aucun camping à Poitiers

(délibération 9 clôture du budget Camping)

JPEG - 19.9 ko
Poitiers, entrée nord, près de l’ex camping




"Est ce qu’il n’y aura plus de camping municipale à Poitiers ? Il faut un camping municipal Public. Certaines villes touristique comme Ferrara en Italie en un gratuit"

Réponse :

En effet il n’y aura plus de camping, d’ailleurs la compétence va être transférée à Grand Poitiers

Mon commentaire :

ça craint !








 Opérations promotionnelles : stationnement de véhicules publicitaires sur le domaine public

(délibération 63)

JPEG - 18.4 ko
pub

"Les publicités nous agressent à chaque coin de rue par leurs messages non sollicités.

Si l’on parle ici des seuls panneaux urbains, n’oublions pas que la publicité s’impose massivement à tous dans l’espace public sans qu’il ne soit possible d’y répondre (aussi bien dans la rue, qu’à la radio, à la TV, au cinéma, sur Internet, au restaurant, sur les vêtements, dans les transports publics, etc.).

N’est-il pas aberrant de laisser l’espace public à la merci de grands groupes et de publicitaires dont l’objectif unique est de vendre des produits et d’inciter à leur consommation, renforçant ainsi le système de surconsommation qui épuise les ressources et pollue le milieu.

Pourquoi alors ne l’autoriser que place de Coïmbra aux Couronneries, place de France et place Léon Jouhaux aux Trois Cités.

Il faut l’interdire partout, que la pub nous fiche la paix"


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 338799

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Elue municipale "liste PAG"   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 233