NPA 86

Communiqué du NPA. Le Front National, du côté des salariés ?

mercredi 21 mai 2014 par redac-npa86

La tête de liste du Front National pour les européennes, le sieur Lebreton, est présent ce jour (mercredi 21 mai) à Poitiers. Il est indiqué dans la presse qu’il va rendre visite aux salariés de Federal Mogul.

Nous souhaitons à cet effet insister sur ce qu’est le Front National et les candidats présents sur la liste "Grand Ouest".

Un dossier, réalisé par la commission antifasciste du NPA revient très précisément là-dessus ICI.

"Professeur de Droit public à l’université du Havre et ancien responsable de l’UFR Droit, il avait fait polémique lorsqu’il était devenu officiellement conseiller de Marine Le Pen à la dernière présidentielle. Par la mobilisation, les membres de son labo avaient obtenu qu’il démissionne de la direction de ce dernier puisque cela devenait : "incompatibles avec l’un des axes majeurs de recherche de celui-ci (droits fondamentaux) et susceptibles d’engendrer une confusion entre son engagement politique personnel et les orientations scientifiques du GREDFIC"."

D’autres membres de la liste sont clairement des militants d’extrême-droite historiques, comme Gilles Pennelle, ancien proche de Bruno Mégret, ou encore les soeur et frère Odile de Mellon et Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie...

Et ce sont ces personnes qui revendiquent être le parti des ouvriers.

Nous rappelons avec force que le Front National est un poison mortel pour tous les travailleurs. Que va proposer le parti d’extrême-droite aux salariés de Federal Mogul ? De sortir de l’euro ? Alors que le FN est contre l’annulation de la dette (qui se multipliera encore et encore avec un retour au franc), contre l’augmentation des salaires, contre une loi pour l’interdiction des licenciements, contre la retraite à 60 ans... Pire même, lorsque les salariés manifestent pour leurs droits, le FN les qualifient de terroristes.

Le FN proposera, peut-être, alors, de virer les sans-papiers, les immigrés, pour mettre en place la "préférence nationale" ? Comme si les immigrés, exploités comme les autres, avaient quelque chose à voir avec les licenciements. Le FN veut nous diviser pour le bien être de ceux qui jouissent de la division : les patrons et les banquiers.

Ce qu’il faut, c’est nous unir, pour une autre politique, anticapitaliste. Le NPA défend cette perspective durant les élections européennes avec Pierre Le Ménahès, ouvrier fondeur, et qui de mieux qu’un ouvrier pour porter la parole de l’ensemble des salariés ?

Même si cela ne sera pas suffisant, et qu’une mobilisation d’ampleur du monde du travail et de la jeunesse est nécessaire, sur le terrain de la lutte, le vote NPA ce dimanche 25 mai sera un moyen de dire non au Front National et à sa politique raciste et anti-sociale.

Poitiers, le 21 mai 2014.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306787

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Elections  Suivre la vie du site « Européennes 2014 »   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 5