NPA 86

Dans la Presse : "Cela augmente un peu plus la précarité"

jeudi 8 octobre 2015 par redac-npa86

Manon Labaye, élue de l’opposition pour le groupe « Osons Poitiers ». (Photo archives)

Lors du dernier conseil municipal de Poitiers, le 28 septembre, Manon Labaye pour le groupe « Osons Poitiers » a demandé « plus de moyens pour les écoles » et dénoncé « les classes surchargées ». Les propos de l’élue de l’opposition résument plutôt bien l’inquiétude des parents que nous avons rencontrés aux Trois-Cités (lire ci-dessus) : « A Poitiers, plusieurs familles se retrouvent dans une situation complexe. Certains enfants vont avoir 3 ans au mois de janvier mais n’auront pas de place en école pour autant. Sachant qu’à partir de 3 ans, les aides de la Caf diminuent de moitié, il est très compliqué pour les parents de pouvoir assurer financièrement la garde de leur enfant. Ils se retrouvent donc face à un dilemme : soit un des deux parents arrête de travailler pour garder l’enfant, soit il dépense une bonne partie de leur salaire pour le faire garder. Dans les deux cas, la famille se retrouve dans une situation financière complexe voire insurmontable et cela augmente encore un peu plus la précarité. Nous pensons que chaque enfant doit pouvoir être scolarisé à partir de trois ans si les parents en font la demande ».

Pour aller plus loin, l’article sur la petite-enfance du journal "Prenons Parti" en cliquant sur le titre : La petite enfance : quelques revendications

Voir en ligne : Centre-Presse

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 262496

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils en parlent !  Suivre la vie du site Presse Quotidienne Régionale   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 19